Les fesses.

Au cours des siècles, les fesses ont eu différentes connotations sur le plan du non-verbal.

En Grèce antique, ils concidéraient les fesses comme une partie du corps exceptionnelle, séduisante, en raison de ses courbes agréables et du contraste qui existait avec le creux du dos.
Par ailleurs, dans certaines sociétés tribales, les « grosses fesses » étaient signes de beauté.
Or, maintenant, les fesses sont plus souvent vues comme une plaisenterie. Lorsque l’on fait allusion à cette partie du corps ou lorsque qu’on la voit, cela provoque des rires, des aberrations, ou aucune réaction ; tout en sachant que les gens n’en pense pas moins !!! Les situations dans les quelles ont se trouvent jouent aussi un rôle très important ; à savoir comment doit-on ressentir l’exhibition des fesses ? 
On peut ainsi se sentir offenser, insulter, indigner ou amuser…
Mais ce geste reste tout de même rare dans le monde occidental.

Par ailleurs, que l’on soit un homme ou une femme, on perçoit les fesses du sexe opposé de façon différente : l’homme voit les fesses de la femme comme un « signal sexuel » ; elles sont tout d’abord plus volumineuses et plus en graisse que celles de l’homme ! Mais quoique la femme face, sous les yeux admiratifs de l’homme, ces fesses transmetteront toujours les signaux de la féminité. Par contre, chez l’homme, on trouvera des fesses plus musclées et plus petites ; ce qui reste quand même le fantasme et l’idéal de la femme pour son homme.
Ainsi, les fesses deviennent plus du domaine public alors qu’il y a quelques années, elles appartenaient au domaine privé.

De nos jours, beaucoup de déguisement et de danse les mettent en valeur. Il existe également différents articles de mode tels que les talons aiguilles qui déforment la marche, les pantalons moulants, les mini-jupes et les strings pour mettre notre postérieur au goût du jour !!!

Toutefois, il ne faut pas oublier que les fesses ont un rôle de soumission par moment et c’est notamment le cas lors de punitions ou d’actes sexuels (préliminaires et/ou « petites tapes »).

De nos jours, beaucoup de déguisement et de danse les mettent en valeur. Il existe également différents articles de mode tels que les talons aiguilles qui déforment la marche, les pantalons moulants, les mini-jupes et les strings pour mettre notre postérieur au goût du jour !!!

Toutefois, il ne faut pas oublier que les fesses ont un rôle de soumission par moment et c’est notamment le cas lors de punitions ou d’actes sexuels (préliminaires et/ou « petites tapes »).


Pour conclure, on peut admettre que la place des fesses dans notre société peut être tabou dans des situations inappropriées mais cependant ces dernières ont évolués pour prendre une ampleur banale.

Retour.

DOG ANNE-CELINE, DEVERNAY EVE - 2ème éducateur spécialisé A